Lutte contre la loque américaine

Loque américaine

La loque américaine : le fléau des apiculteurs

La loque américaine figure parmi les plus grandes catastrophes pour un apiculteur après les pesticides. En effet, il s’agit d’une maladie très dangereuse et très contagieuse impactant le couvain des abeilles. Elle s’attaque en priorité aux larves pour se répandre petit à petit vers tous les membres de la ruche. La loque américaine est causée par une bactérie appelée Paenibacillus larvae.

Ce qu’il faut faire en cas d’infection

La loque américaine est une maladie que l’on doit déclarer en cas d’infection. Le premier geste à faire quand on y est sujet est donc d’en aviser les autorités compétentes. Cela permet de limiter la propagation des spores, qui peuvent impacter d’autres ruches et d’autres colonies. Ces responsables pourront également vous indiquer la marche à suivre afin de sauver les colonies restantes.

Attestation emplacement_recensement

La préfecture de la Drôme a pris dernièrement un arrêté portant déclaration d’infection de Loque Américaine sur un rucher situé sur la commune de Saint Paul Trois Châteaux. Cette pathologie est une maladie contagieuse apicole réglementée, non transmissible à l’homme. L’arrêté ministériel du 23 décembre 2009 prévoit les mesures de police sanitaire à mettre en place sur le rucher touché. Il prévoit également un recensement des ruchers voisins sur les communes situées autour des 5 km du foyer.

Arrêté préfectoral du 30/06/2022 n°26-2022-06-30-00008

Cet arrêté préfectoral définit les zones concernées par le recensement.

Les communes concernées sont : Saint Paul Trois Châteaux, Clansayes, La Garde-Adhemar, Pierrelatte, Saint-Restitut, Solérieux, Valaurie.

Tout détenteur de colonie sur ces communes (dès une seule ruche) doit prendre contact avec la préfecture et retourner l’attestation de recensement.

Crédit photo : www.apisty.fr