Se balader à Saint Restitut

Après avoir emprunté les routes sinueuses, vous voilà dans notre village de Saint Restitut ; village de pierres blanches où les cyprès accrochent çà et là le ciel bleu balayé par le mistral.

Au gré de vos promenades dans les ruelles, vos pas vous guideront vers l’église romane du XIIème siècle inscrite au premier inventaire des monuments historiques dressé par Prosper Mérimée en 1840 ; église accolée à la Tour Funéraire du XIème siècle, remarquable par ses métopes, frises de panneaux décorés de reliefs, la Maison de la Tour, placettes, fontaines et lavoirs alimentés par les sources romaines.

Au-delà des murs du village en passant la porte des vents, les Sentinelles observatoire du paysage, hommage aux carriers côtoient la chapelle du Saint Sépulcre, édifiée au tout début du XVIème siècle.

Les carriers qui ont façonné depuis l’Antiquité ce village et ses paysages de carrières de pierres, la plaine agricole qui s’affiche au premier plan devant le massif de la Lance, les Baronnies, le Ventoux, géant de Provence, et les dentelles de Montmirail.

Une pause dans le bistrot de pays et quelques gourmandises truffées dans les restaurants du village, les activités et manifestations festives proposées par les associations, les services des commerçants et artisans, vous convaincront de poser votre sac chez les nombreux hébergeurs le temps d’une escale sereine.

Découvertes et Balades

PARCOURS DE LA PIERRE

parcours-de-la-pierre

pliant-parcours-de-la-pierre topo-parcours-de-la-pierre

DÉCOUVERTE DU VILLAGE

depliant-1-2017 la-pierre-2017
flaneries-1-2017 flaneries-2-2017

imprimer le dépliant-st-restitut-2017


ÉGLISE DE SAINT RESTITUT

Imprimer le dépliant de l’église de Saint Restitut

 


ESCALADE

escalade

Les petits sites d’escalade de Pierre Blanche, de la Poudrière, de la Vire, des 3 pigeons sont situés sur les terrains de plusieurs propriétaires privés, des communes de Saint Restitut et Bollène.

Au point info de Saint Restitut vous trouverez le topo d’escalade avec les recommandations d’usage pour 5€

 

Histoire

Saint-Restitut, habité depuis le néolithique vit se succéder d’abord les Ligures et les Celtes. Parmi eux, les « Tricastres » ou « Tricastins » qui signifie en celte « Pays de la Pierre Blanche ».
Puis cinq siècles de vie romaine au cours desquels la cité était rattachée à la magnifique Augusta Tricastorum (Saint-Paul-Trois-Châteaux).
Au moyen-âge, le village est cité dans les actes de la précaire de l’an 993 et en 1108.
Au XVème siècle, Louis XI encore dauphin vint en pèlerinage au tombeau de Saint-Restitut.

Le nom de Saint- Restitut a été précédé par le lieu-dit de Longueville puis, Villa Sti Restituti, puis Restitut la montagne pendant la révolution.
Selon la légende, Saint Restitut doit son nom à Sidoine l’aveugle né à qui Jésus aurait rendu la vue à la piscine de Siloé. En souvenir du miracle dont il avait été le bénéficiaire il avait changé son nom en celui de Restitut. Il devint évêque des Tricastins. Il fut inhumé au lieu-dit de Longueville actuellement Saint-Restitut. Sur son tombeau au Xle siècle, on éleva la tour funéraire, auquel fut accolé un siècle plus tard, la très belle église romane qui subsiste toujours.

Patrimoine

Carte collaborative du patrimoine de la drome

https://cartepatrimoine.ladrome.fr/notice-3200

Présentation et but de l’association des amis de l’église que préside
Michel GINET

L’apocalypse et le Saint de St Restitut

3 notices  à consulter :

  • Église de St Restitut             
  • Vierge du vœu de St Restitut     t

 

  • Maçon et tailleur de pierres Christian FONTAINE

 

 

 

 


Compte rendu du comité de pilotage du 20 mars 2019 

CR_COPIL_Sables du Tricastin_20032018_defc

 

Pour en savoir plus sur “natura 2000” vous pouvez consulter :

http://www.drome.gouv.fr/natura-2000-r1037.html


 

Restauration du four à chaux

Historique du four à chaux

Prix Rhonalpin

 

St Restitut la pierre la chaux