Comptes-rendus des conseils municipaux

Année 2018

CR CM du 23 janvier 2018

Année 2017

CR CM du 19 12 2017

CR CM du 05 12 2017

CR CM du 07 11 2017

CR CM du 05 09 2017

CR CM du 24 août 2017

CR CM du 04 07 2017

CR CM du 13 04 2017

CR CM du 11 04 2017

CM du 07 mars 2017

CR CM du 20 janvier 2017

Année 2016

CR CM du 6 decembre 2016

CR CM du 25 octobre 2016

CR CM du 27 septembre 2016

CR CM du 6 septembre 2016

CR CM du 26 juillet 2016

CR CM du 21 juin 2016

CR CM du 26 avril 2016

CR CM du 31 mars 2016

CR CM du 8 mars 2016

CR CM du 26 janvier 2016

Organisation des services

Le service technique se compose de : 

William AUGUSTE adjoint

ARMAND Serge
GIRARD Michel
D’HAENENS Jérôme
MARCEL Nicolas
KAELDERER Stéphane
LEMAHIEU Laetitia
MALJOURNAL Lydie
FAYARD Jean Marie

Le service école se compose de :

Thierry BUSIN adjoint

CHABOT Séverine
CHANEAT Floriane
CHARPENTIER Marie Line
FARAVEL Delphine
GOMIS Florence
MARTIN Sophie
MOULIN Nathalie
PARRODI Tiphaine
RAQUIN Karine

Le service point info tourisme et agence postale se compose de :

Nadia VERDON adjoint

HUGUES Claudine

Le service administratif se compose de :

POISSON Corine
FIJALEK Véronique
LANDON Martine
ROCHAS Pascale

Référents de quartiers

Devenir référent de quartier

Les élus de la commune ont souhaité mettre en oeuvre une démarche participative visant à améliorer le quotidien et le cadre de vie de ses habitants.

Le référent de quartier relève d’une démarche personnelle ; c’est une personne volontaire et bénévole qui réside dans la commune. Il s’engage à être à l’écoute de la population et à devenir l’ambassadeur de son quartier ; il est avant tout un observateur de la vie quotidienne, une oreille attentive des attentes des habitants.

Il est un contact privilégié pour suivre et faire aboutir des projets simples ou complexes, en collaboration avec les élus et les services de la commune.

Pour connaître les Référents de secteur

Une question ? un manque d’informations ? William AUGUSTE adjoint peut vous renseigner (se reporter en page d’accueil pour connaître ses heures de permanences).

 

Seniors – Résidence « le clos de la baume »


AIDE A LA PERSONNE

Association Aux p’tits soins
69 chemin du Figeret – 26130 St Restitut
Tel : 04-75-51-75-99
Mail : aux-ptitssoins@sfr.fr

Site : www.auxptitssoins.fr


TAXI GUERIN de Pierrelatte

Tel : 04-75-04-09-58

Emplacement prévu sur le parking des combettes à Saint Restitut.

Le mardi matin à 9h15 transport gratuit des seniors vers le marché de Saint Paul, puis retour.


TELEASSISTANCE qu’est ce que c’est ?

La télé-assistance ou télé-alarme est un système électronique, relié à un centre opérateur, destiné à apporter assistance aux personnes âgées, confrontées à un problème médical aigu ou à une perte d’autonomie soudaine (chute, malaise).

Elle peut se présenter sous la forme d’un médaillon ou d’une montre que la personne garde en permanence sur elle. En l’actionnant, elle peut alerter le centre opérateur, des proches ou encore les services de secours, tous susceptibles d’intervenir rapidement au domicile.

 Renseignements et dossier à retirer en mairie

Drôme Téléassistance 0811 65 7000

Quelque soit votre lieu d’habitation dans le département, pour un abonnement mensuel de 9,13 €

Drôme Téléassistance propose :
Une téléalarme, un boîtier ou un bracelet qui par simple pression, permet de signaler une difficulté (malaise,chute…)
Un dispositif de géolocalisation
Des détecteurs de gaz, de fumée, etc.
Une aide pour résoudre les problèmes de la vie quotidienne, recherche d’un plombier, livraison de médicament, etc.
Une écoute qui peut aller jusqu’à l’assistance psychologique
Des aides en cas d’hospitalisation

L’abonnement peut être inclus dans le plan d’aide de l’APA.
Frais d’installation gratuits


Bientôt la réception de la maison des Seniors………….

Residence des seniors
Pose de la première pierre le 16 décembre 2016
Presentation du clos de la baume

Nous avons tous hâte de découvrir cet ensemble à l’automme 2017.

Un grand remerciement aux anciens élus pour avoir mis en place ce projet d’offrir à nos anciens des logements de qualité moyennant un loyer modéré visant à repousser le placement en maison de retraite et aux nouveaux élus pour sa continuité………..

Equipe municipale

Monsieur le maire  : Yves ARMAND (élu depuis mars 2001)

1ère adjointe : Christine FOROT en charge des finances communales, de l’urbanisme, environnement, cadre de vie, et développement durable.

2ème adjoint : Thierry BUSIN délégué aux affaires scolaires
et sociales et en charge du personnel

3ème adjointe : Nadia VERDON déléguée à la communication, à la culture, à la relation vie associative et aux informations

4ème adjoint : William AUGUSTE délégué aux travaux,
équipements, services techniques, et aux finances communales.

Conseillers municipaux :
Isabelle MEJEAN
Franck THEOLAS
Hélène CHARANCON
Franck RUSSO
Nadia GALIANA
Pierrick MATHIAS
Sandrine MEARY
Christian BOURRETTE
Martine DENISÉ
Bernard DUBOIS

p1050313

de gauche à droite : (photo lors des élections municipales)

Franck RUSSO – William AUGUSTE – Christian MOLINIER – Hélène CHARANCON – Christine FOROT – Sandrine MEARY – Yves ARMAND – Pierre SOLIER – Nadia VERDON – Franck THEOLAS – Thierry BUSIN – Nadia GALIANA – Isabelle MEJEAN


Délégations aux adjoints

Bulletins municipaux

Pour visionner en plein écran, cliquez sur [ ]

 

 

 

 

Lo pichòt jornau de Sant Restitut n° 7 – juin 2017


Lo pichòt jornau de Sant Restitut n° 6 – décembre 2016


Lo pichòt jornau de Sant Restitut n° 5 – août 2016


Lo pichòt jornau de Sant Restitut n° 4 – avril 2016


Lo pichòt jornau de Sant Restitut n° 3 – décembre 2015


Lo pichòt jornau de Sant Restitut n° 2 -printemps 2015


Lo pichòt jornau de Sant Restitut n° 1 -janvier 2015

Travaux et projets

Conventions compétences communales 

* Contrôles réglementaires : APAVE

* Téléphones/Internet : ORANGE

* Entretien réseau informatique : CONCEPT MEDIA SERVICES          BOLLENE

* Entretien des systèmes de chauffage et climatisation : DEPAN ‘GAZ 

* Contrôle des systèmes icendie : GSB

* Désherbage village – cimetière – entretien du stade : RACAMIER

* Eclairage public/ recharge véhicules électriques : SDED

* Eau potable : SAUR

* Eaux usées : SARP

* Eau irrigation : SID

* Bois et forêts : ONF

Projets en cours d’instruction

* Travaux à bon de commande – travaux de voirie

* O pesticide avec agence de l’eau 

Protection voisins vigilants

 

protection-voisins-vigilants

https://www.voisinsvigilants.org/ville/Saint-Restitut

 

Historique

Après avoir été expérimenté dans plusieurs départements, le dispositif de participation citoyenne est en cours de généralisation sur l’ensemble du territoire national (conformément à la circulaire du 22 juin 2011). En drôme 55 communes ont déjà adhéré à ce dispositif. 

Il consiste en l’installation d’une chaîne de vigilance et de diffusion d’informations améliorant la prévention de proximité vis à vis de tous les habitants et facilitant l’échange de renseignements entre la population et les forces de sécurité.

Qui est concerné ?

Il repose sur un partenariat entre les services de l’Etat (préfecture, gendarmerie, police, justice) ; les communes et les habitants.

Quels sont les objectifs ?

Ce dispositif permet : 

* d’accroître l’efficacité de la prévention de proximité

* d’améliorer la réactivité des forces de sécurité contre la délinquance d’appropriation

* de rassurer et protéger la population

* de constituer une chaîne d’alerte entre les référents de quartier volontaires et les acteurs de la sécurité

* de resserrer les liens sociaux et développer l’esprit civique

* de renforcer le tissu relationnel entre les habitants d’un même quartier*

* d’encourager les habitants à la réalisation d’actes de prévention élémentaires.

Comment mettre en oeuvre ce dispositif ?

Les étapes préalables à la mise en oeuvre du dispositif sont : 

* l’identification des communes et quartiers susceptibles d’être affectés par des actes de délinquance

* l’adhésion des maires des communes concernées

* l’information de la population et la recherche de l’engagement des habitants, la signature d’un protocole entre le préfet de département, le maire et le commandant du groupement gendarmerie départementale.

Un outil efficace pour lutter contre les atteintes aux biens

En drôme dans les communes ou quartier où le dispositif a été mis en oeuvre, une baisse encourageante de la délinquance d’appropriation a été observée (entre 20 et 40 % d’actes de délinquance en moins).

L’efficacité de ce concept suppose : 

– l’entretien d’un dialogue constant entre les référents et la population et des échanges réguliers entre ceux-ci et la gendarmerie ou la police,

– l’intervention pertinente des forces de l’ordre en fonction des informations reçues,

– la communication périodique de la police ou la gendarmerie sur certaines mesures de prévention et sur certains faits ou phénomènes de délinquance,

– le retour d’expérience régulier entre les différents acteurs.

Le rôle du référent 

Fondé sur la solidarité de voisinage, les référents volontaires contribuent à la vigilance collective à l’égard des comportements et événements suspects. Ils diffusent l’information vers les habitants de leur quartier et la remonte vers les gendarmes ou policiers qui jouent un rôle d’interface.

La police ou gendarmerie en liaison étroite avec le maire alerte les référents de la détection de faits ou de phénomènes particuliers visant un quartier ou un secteur considéré.

Le rôle du maire 

Le maire est un acteur de la sécurité publique et de la prévention de la délinquance sur son territoire. Ce dispositif le renforce dans son rôle de pivot de la politique de prévention de la délinquance. Le maire est chargé en collaboration étroite avec la gendarmerie de la mise en oeuvre, de l’animation et du suivi du dispositif.

La prévention est l’affaire de TOUS

Un seul numéro, le 17 ! 

 

Enquêtes publiques

Suite à l’enquête publique qui s’est déroulée du mardi 3 janvier au mercredi 1er février concernant la demande de la société AREVA nc pour une demande d’autorisation de mise à l’arrêt définitif et de démantèlement de l’installation nucléaire de base INB n°105 ex COMURHEX, un rapport est consultable en mairie pendant 1 an

 

 

Suite à l’enquête publique qui s’est déroulée du jeudi 12 janvier au vendredi 10 février concernant la demande de la société EURODIF PRODUCTION pour une demande d’autorisation de mise à l’arrêt définitif et de démantèlement de l’installation nucléaire de

base INB n° 93 dénommée usine GEORGES BESSE un rapport est consultable en mairie pendant 1 an